La pédagogie de l’IREIS repose sur la prise en compte de l’apprenant, de ses centres d’intérêt, de ses connaissances, de ses expériences, de ses besoins de formations et de son projet personnel. L’ensemble de ces éléments constitue le socle qui doit conduire l’apprenant à s’interroger sur son devenir professionnel, à acquérir et enrichir les compétences nécessaires à l’exercice de sa profession et à développer ses capacités d’auto-évaluation.

Pour cela, nos étudiants sont résolument dans l’action et l’individualisation de leur parcours par la mise en place de plusieurs dispositifs :

Les espaces de perfectionnement

Les stages

Les groupes projets

La transversalité

Les 5 espaces de perfectionnement identifiés par l’IREIS

Langue des signes

Autisme

Mineurs Non Accompagnés

Contenance

Adoption et familles

b3lineicon|b3icon-rocket||Rocket

Organisation du dispositif

Sur la base du volontariat et dans la limite des disponibilités dans les groupes, les étudiants pourront choisir de s’inscrire dans un espace de perfectionnement.
Ces espaces sont actuellement mis en place dans notre établissement de l’Ain (Bourg-en-Bresse)

b3lineicon|b3icon-calendar||Calendar

Dates prévisionnelles

Une semaine dédiée est prévue en février / mars et une autre en juin / juillet de chaque année. Les espaces de perfectionnement, animés par des intervenants experts,  ne peuvent excéder 3 jours consécutifs.

b3lineicon|b3icon-certificate||Certificate

Attestation

Les espaces de perfectionnement feront l’objet d’une « attestation de perfectionnement » personnalisée délivrée par l’IREIS (21 heures).

A noter : Tous les professionnels de terrains seront sollicités pour participer à ces espaces moyennant un tarif de participation (très concurrentiel). L’objectif étant de répondre aux besoins des terrains, de favoriser l’interactivité et l’échange d’expériences entre les apprenants et les professionnels et de faire de l’IREIS un lieu de rencontre et de partage de pratiques professionnelles pointues.

Les groupes projets

Les groupes projets permettent d’apprendre et de faire ensemble, en mixant les différents métiers de l’intervention sociale. Si possible sur la base d’une commande d’une structure professionnelle de l’intervention sociale, ou éventuellement sur la base d’un projet souhaité par le groupe d’étudiants, ces derniers travaillent en communs pour atteindre l’objectif fixé. Ces travaux font souvent l’objet de retours et partages d’expérience auprès de tous les autres étudiants, afin qu’un processus de transmission des savoirs et d’expériences se fasse aussi entre étudiants.

Les stages

L’alternance intégrative est un mode de formation dynamique et structuré concourant au développement des compétences des étudiants dont le projet est d’acquérir une qualification professionnelle.
Ce processus d’apprentissage par lequel l’étudiant, devant faire face – successivement et de manière articulée – à des situations de travail et à des situations de formation, l’une et l’autre pédagogiquement organisées, conduit à développer sa capacité, à mobiliser son savoir pour agir, puis, en réfléchissant à son action, à transformer ses savoirs-faire en expérience, les rendant ainsi transférables à d’autres situations.

La transversalité

Le principe de transversalité est constitutif de la pédagogie à l’IREIS. Nous avons souhaité créer les conditions d’une véritable interdisciplinarité des approches : un travailleur social, quelle que soit sa spécialité, est amené à travailler avec d’autres corps de métiers. A l’IREIS, nous avons résolument décidé de mixer dès les premières années de formation ces approches complémentaires de l’intervention sociale pour préparer nos étudiants à travailler ensemble et de manière complémentaire au service des usagers.

Aujourd’hui, les temps de formation partagés représentent entre 30 et 40 % du temps total d’enseignement, en adéquation avec la réforme des formations diplômantes du travail socio-éducatif qui inclut « un socle commun » de compétences ainsi que des « compétences partagées » attachées à des « connaissances communes ».