Accueil - Conférences - Les Rencontres Impromptues de L'IREIS

Isabelle MALLON

 

Vivre en maison de retraite : le dernier chez-soi
La vie en maison de retraite est habituellement décrite dans le registre du manque : manque de moyens, manque de personnel, manque de relations des personnes isolées qui y sont hébergées, ou manque de soutien familial des personnes placées. Les discours sur les maisons de retraite relèvent alors de la dénonciation des conditions de vie des résidents et des conditions de travail des personnels. Mais peu de travaux s’intéressent aux manières dont les personnes âgées qui y sont hébergées vivent en maison de retraite, aux conditions sociales de possibilité de (re)création d’un chez-soi, et aux effets de leurs trajectoires sociales et de leurs parcours biographiques sur les manières de vivre en institution. Ce sont précisément ces dimensions qui seront présentées, à partir d’une enquête menée à la fin des années 1990, centrée sur les résidents de différents établissements. Une mise en perspective à partir des transformations actuelles des établissements d’hébergement pour personnes âgées sera proposée, afin de discuter l’actualité et la pertinence du tableau ainsi dressé.

La Ravoire
Vendredi 10 janvier 2020
9h - 12h

 

Anne-Marie FONTAINE

Psychologue de l'enfant et formatrice auprès des professionnels de la petite enfance. Maître de conférences en psychologie du développement à l’université Paris X.

Observer en situation professionnelle : De l’Observation spontanée à l’Observation-Projet.
Les professionnels de la Petite Enfance le savent bien, l’observation est un des outils incontournable de leur travail avec les jeunes enfants. Plus largement, l’observation est la base indispensable du travail des professionnels, de l’aide, du soin, de l’accompagnement et de l’éducation. Mais « comment faire pour "regarder de plus près " quand l'observation spontanée nous a fait repérer certains moments difficiles de la journée (un enfant qui va mal, ou tape beaucoup, un personne qui s’isole d’un groupe, des conflits entre des individus, avec les professionnels, etc.)? Comment comprendre ce qui se passe ? Comment réfléchir posément à la situation pour trouver des solutions ? Pour répondre à ces questions nous verrons avec l’expertise dans ce domaine d’Anne Marie Fontaine la richesse qu’offre une méthodologie de l’observation différente, pensée d’avance et analysée après, et réalisée en équipe : l’observation- projet.

Annecy
Jeudi 19 décembre 2019
17h30 - 19h

 

Denis Mellier

Professeur de psychologie clinique et psychopathologie, directeur du Laboratoire de Psychologie EA 3188, à l'UBFC

La vie psychique des équipes
Comment penser la vie des équipes ? Comment peuvent-elles évoluer ? Comment faire face aux conflits qui les divisent ? Comment peuvent-elles résister aux pressions qui pèsent sur elles ? Nous proposerons pour cela un modèle de compréhension du fonctionnement d’une équipe, de ses dispositifs et de ses possibilités de changement. Après l’avoir définie, nous mettrons l’accent sur les problèmes de « contenance » qu’une équipe rencontre, notamment au niveau des désirs et anxiétés des personnes dont elle a la charge. Nous prendrons en compte les caractéristiques de ce groupement, sa tâche primaire, les groupes avec qui elle travaille ainsi que son cadre sociétal, son histoire, ses alliances et son organisation. Le travail de penser d’une équipe est spécifique. Il a des conséquences à long terme sur l’aménagement de sa pratique et les risques de crise. À l’heure où les institutions dans le champ de la santé, de l’éducation ou du social doivent faire face à de fortes tendances de dé/restructuration, il devient urgent de prendre toute la mesure de ce qui s’est construit dans les équipes et de la particularité de « leur vie », consciente et inconsciente.

Bourg en Bresse
mardi 17 décembre 2019
18h - 20h