PDF

GLOSSAIRE

première partie des épreuves d'une sélection conditionnant l’admission. Le bénéfice de l'admissibilité ne se conserve pas d’une session à l’autre.
correspond généralement à la deuxième partie d'une épreuve de sélection. La réussite à la totalité des épreuves entraine l'admission à la formation. Le bénéfice de l'admission se conserve en cas de refus de financement, de maternité ou d’hospitalisation.
selon le diplôme ou l’expérience professionnelle acquis antérieurement, une réduction du temps de formation théorique ou pratique peut être accordée à la personne en formation. L'allègement ne dispense ni des épreuves de certification, ni du contrôle continu.
reconnait des compétences acquises par des formations ou par l’expérience dans un domaine bien délimité. Des CCP obtenues dans des domaines complémentaires permettent de recevoir un titre professionnel.
contrat de travail signé avec un employeur, il a pour but de permettre à des jeunes de moins de 26 ans d’obtenir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme.
contrat de travail particulier qui prévoit un temps réservé à la formation du salarié en situation d'emploi. Permet d’acquérir des savoir faire spécifiques et dans certains cas des diplômes.
cursus réservé à des salariés occupant la fonction pour laquelle ils préparent le diplôme. Une convention spécifique lie l’employeur, le salarié et le centre de formation.
selon les diplômes antérieurement  acquis, une réduction du temps de formation théorique ou pratique peut être accordée à la personne en formation. Les épreuves de contrôle continu et de certification afférentes aux unités de formation dont le stagiaire est dispensé sont considérées comme acquises.
La formation continue constitue un moyen d'amélioration ou d'acquisition de connaissances, de savoir-faire, de compétences personnelles ou professionnelles au delà de la formation initiale. Elle s'adresse à des jeunes ou à des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle ou  qui s'y engagent. Il peut s'agir de formations courtes ou de plus longue durée, éventuellement diplômantes.
est celle que l’on reçoit lorsqu’on est élève ou étudiant
action de formation réalisée par le centre de formation dans l'entreprise.

  • Niveau 1 : niveau supérieur à la maitrise
  • Niveau 2 : niveau licence, Maitrise, Master 1
  • Niveau 3 : niveau BTS, DUT
  • Niveau 4 : niveau baccalauréat, brevet de technicien, brevet professionnel, brevet de maitrise
  • Niveau 5 : niveau CAP, BEP, CFPA 1er niveau.
professionnel de terrain qualifié, il a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti des compétences nécessaires à l’obtention du titre ou du diplôme préparé.
Publié dans un texte juridique, il liste les éléments spécifiques d’un métier ou d’une formation.{slide=Site qualifiant :} suite à des formations ayant été réformées,  remplace le terme « terrain de stage ». La structure qui accueille le stagiaire, s’engage à remplir certaines obligations vis-à-vis de la personne en stage et valide certaines compétences.
cursus réservé à des salariés en situation professionnelle.
Professionnel de terrain chargé du suivi de stage et de son évaluation.
validation des acquis de l’expérience. Parcours permettant à une personne de faire reconnaître son expérience professionnelle.  Cette expérience sera validée totalement ou partiellement. Elle permet d'obtenir totalement ou partiellement un diplôme.
voie classique d’accès à une formation diplômante. Certaines aides financières sont possibles.